Réparation de casque Focal Spirit One

J’adore les enceintes Focal, et j’étais très content de jouer les early-adopters lorsque cette marque a lancé son premier casque audio.

Malheureusement, les contraintes subites par un casque et une enceinte n’ont pas grand chose à voir, et les ingénieurs ont été un peu optimistes (ou n’écoutaient pas en cours de résistance des matériaux) sur la pérennité d’une certaine pièce plastique, qui subit la majorité des contraintes lorsque le casque est porté. Et scrouitch le casque.

IMG_9456

Quand je m’en suis aperçu, j’ai procédé à une réparation de fortune avec ce que j’avais sur mon bureau.

IMG_9454

Pour la suite, j’aurais pu me contenter d’utiliser mes méthodes habituelles de réparation : un tube en acier du bon diamètre un peu reforgé aurait été parfaitement adapté, en plus d’être bon marché. Mais le problème semble récurrent et d’autres utilisateurs pourraient en avoir besoin ! C’était donc l’occasion de me lancer dans l’aventure de l’impression 3D.

Après une tentative infructueuse sous Sketchup pour la modélisation de la pièce, je suis retourné à mes premières amours avec Catia (elle, elle me comprend).

drawing

 

piece1

En une petite heure et avec un bon pied à coulisse, la pièce était modélisée. Restait à trouver le prestataire, et surtout le matériau le plus adapté.

Pour le premier point je me suis tourné vers Sculpteo, pour lequel les frais de ports n’étaient pas plus élevés que le prix des pièces…

Quant au matériau, il fallait quelque chose de rigide, tout en étant fin. Exit donc l’ABS. Après avoir hésité entre l’alumide et les résines (présentant des rigidités similaires), mon choix s’est finalement porté sur une résine blanche, notamment pour sa faculté à être retravaillée facilement après impression (même si la finition de l’alumide aurait mieux rendu sur le casque), sur les conseils de ce cher Xevel.

2 semaines plus tard, colis réceptionné ! Pièces aux bonnes dimensions, mais quelques ajustements méritaient d’être portés, notamment sur le jeu entre le casque et la pièce de renfort, et pour une petite découpe supplémentaire pour un ergot que je pensais moins prononcé (d’où la version 2 dans le nom des fichiers).

IMG_9459

IMG_9478

Maintenant, toi qui pleure ton casque fendillé de partout, essuie tes larmes, mouche ton nez, et télécharge les fichiers STL pour les imprimer toi même (en double pour chaque coté du casque, soit un total de 4 pièces).

renfort1.stl
renfort2.stl

Un petit tutoriel sous forme de galerie se trouve comme d’habitude dans la suite !

Je n’ai pas réessayé d’imprimer cette dernière version des fichiers, alors s’ils vous ont été utiles ou que des ajustements doivent encore être faits, lâche tes comz juste en dessous.

 

 

Publié dans Artisanat, Bricolage | Marqué avec , | 6 commentaires

Portefeuille de voyage

Comme pour l’année passée, petit défi pour Noël. Objectif, je le rappelle, fabriquer au moins un des cadeaux que j’offrirai à cette occasion.

Cette année, c’est au tour de mon épouse de bénéficier subir mes expériences créatives, avec un portefeuille tout cuir, adapté (du moins je l’espère) au mieux à ses besoins : emplacement pour 3 cartes crédit / Visa, passeport, billets de banque, billets de train, tickets de métro, ainsi qu’un petit encart pour y glisser une photo de nous deux <3.

Et bien sûr, protection contre les lectures intrusives des fonctions NFC imposées sur nos CB…

Places aux images, le détail de la fabrication étant expliqué dans la galerie.

OrganiseurVoyage19

OrganiseurVoyage22

Et cette année j’ai fini à temps !

Publié dans Artisanat, Bricolage, Non classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Venise

Je veux retourner vivre là bas ! Et avoir un beau Riva en bois. (._. )

Publié dans Photographie | Marqué avec | Laisser un commentaire

Varsovie

Ce n’est pas parce que c’est pour le boulot qu’on ne peut pas prendre un appareil photo…

Publié dans Photographie | Marqué avec | Laisser un commentaire

Retro valise

Aaaaah, les fêtes de Noël… La naissance du petit Jésus, les retrouvailles familiales autour de la dinde aux marrons !

Comment ça « wah l’otréh osef, nowel cé lé kdo »

Alors que les publicitaires redoublent chaque année d’efforts pour vous culpabiliser et vous prouver que vous êtes une sous merde de ne pas avoir les moyens d’offrir à votre gamin de 8 ans le dernier iPhone 5s à 800 eurolz, il est temps de revenir à la raison, car si vous voulez montrer que vous tenez à quelqu’un, plutôt que de souscrire à un crédit à la consommation à 30% et de manger des racines jusqu’à l’an prochain, le mieux est encore d’utiliser vos petits doigts musclés et de créer quelque chose d’unique. Putains de conformistes !

Fort de cette constatation, j’ai décidé qu’à partir de dorénavant, chaque année, au moins un de mes cadeaux ne sera pas acheté, mais fabriqué avec Amour, Patience et Nuits blanches.

Et cette année, c’est mon papa qui aura l’honneur d’essuyer les plâtres de l’early adopter forcé de mes pré résolutions 2014.

Passionné d’huiles essentielles, il s’est monté depuis quelque temps un labo pour réaliser ses préparations, et est souvent amené à les transporter… dans un carton. Le travail de mon papa mérite mieux !

C’est pourquoi je me suis imposé ce petit projet : lui concevoir une valise adaptée au transport de son matériel, habillée de matériaux nobles, pour garder le style, bordayl !

Et nous voila engagé dans un projet d’environ 70 heures… Beaucoup plus que les premières estimations mais je pense que ça en valait la peine !

La galerie vous présentera plus en détail les étapes de la construction…

Un grand merci au vendeur de Nicolas Nancy, et à la cordonnerie St Epvre pour avoir mis à ma disposition une partie du matériel nécessaire à la construction.

Leroy Merlin, Castorama : vos garnitures laitons de merde hors de prix sont une honte.

Publié dans Artisanat, Bricolage | Marqué avec , , , | 4 commentaires

Place Stanislas – Nancy

So cliché, l’endroit où l’on finit chaque sortie photo à Nancy, mais on ne s’en lasse pas pour autant.

Siouplé, tournée générale de belle année 2014 !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

M i s c t w o

Activité photo plus que réduite ces derniers temps… La tête ailleurs !

Publié dans Photographie | Marqué avec | Laisser un commentaire

El Condo Pasa

Les posts se font plus rares que les rayons de soleil, mais me revoilà pour partager une petite réparation qui permettra de ressortir le vieux PC que vous aviez remisé au grenier pour en faire, heu, plein de belles choses vintages (si l’humidité ne l’a pas transformé en support de culture de champignons).

Le problème touchant se cher bon vieux Dell Dimension E8600 est assez courant sur les machines de cette époque (2003, à la louche). Les symptômes sont simples : instabilités, plantages, écran figés, reboots. Les ennuis se produisant plus ou moins rapidement.

Il y a un peu plus d’un an le PC familial était dans cette situation, ce qui a été le prétexte pour en prendre un plus beau, plus neuf…

Mais la pauvre bête attendait, souffrante, une opération simple qui lui donnerait une nouvelle jeunesse.

Bref, il s’est trouvé que j’ai eu besoin de ce vieux coucou pour certains logiciels ne tournant plus sur les nouvelles moutures de windows. J’ai donc ressorti le grand malade, bien décidé à le réparer.

Et une fois ouvert et dépoussiéré, le diagnostic est évident.

Si, là.

Votre oeil expert aura repéré ces 4 gros condos suintant un liquide jaunâtre coagulé, que d’aucuns qualifieraient de dégueulasse.

Les condensateurs électrochimiques vieillissent immanquablement, certains prématurément, comme j’en ai déjà parlé dans mon post sur le Rotel. Ceux ci servent à stabiliser les tensions arrivant à votre processeur. Vu leur état, ici, ils ne doivent plus filtrer grand chose, l’alimentation de votre processeur est aussi lisse qu’une vicinale meusienne après le dégel, et votre beau Pentium 4 calcule aussi bien qu’un taupin privé de sa calculette.

Une seule solution : les changer. (A vos risques et périls… Je ne suis pas responsable si tout crame, que les photos des 10 dernières années se volatilisent, que le fer à souder encore chaud se plante dans le pied de votre copine et que votre PC a priori réparé explose en même temps que votre appartement)

L’opération est simple : démonter l’intégralité du PC, extraire la carte mère, enlever le dissipateur thermique et le processeur pour se faire de la place, dessouder, ressouder et tout remonter, sans oublier le ventilo, ou alors « erreur fatale ».

Concernant le choix des composants, pas de prise de tête : une valeur identique (820uF) une tension de service égale ou légèrement supérieure (6,3V). Il suffit d’être vigilant à la place disponible et ne pas en prendre des trop larges. Pas besoin de capa « audiophiles » : je laisse les Nichicon pour une fois, et je me tourne vers des Panasonic de bonne qualité, lootés sur fr.farnell.com (même si je recommande plutôt Mouser.fr )

Pour le changement en lui même, le processeur étant retiré, et une des pattes de chaque condensateur étant relié au plan de masse, il va falloir chauffer raisonnablement. Un bon fer à souder d’électronicien, même milieu de gamme, devrait convenir. Pour la température, adaptez à la situation… Si la panne colle à la soudure, ce n’est pas assez chaud.

Rajouter un peu de soudure à celles existantes, chauffer une des pattes, puis l’autre, en retirant petit à petit le condensateur. Y aller DOUCEMENT et ne pas péter les pattes dans la carte (testé, désapprouvé). Finir de nettoyer à la tresse ou à la pompe à dessouder.

Procéder en douceur, avec patience (pas comme moi), car si les pattes cassent, prévoyez 2h de cris, de douleur, et de larmes (ça m’apprendra à essayer de faire ça sans chauffer assez, sans prendre mon temps, et sans matos adapté, pourtant sommaire).

Ce blog étant tout public, il n’y a pas de photos de cette partie de la réparation, qui était d’une rare violence. J’ai été très surpris de la résistance de la carte mère à mes mauvais traitements !

Puis placer les nouveaux condensateurs en respectant la polarité.

Tout remonter. (mettre une vraie pâte thermique au passage, ça le soulagera votre petit processeur… J’ai aussi changé les rivets plastiques par des vis M4 Nylon, plus simple à démonter)

Et savourer.

A moi les backups de cassettes VHS en 240p dégueulasse !

Publié dans Bricolage, Non classé | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Senyu

« Allo Fillot ? Oui j’ai entendu parlé de ça… Vous organisez une nouvelle convention sur la culture japonaise. Où ça, à Epinal ? C’est pas trop loin de chez moi… Ah vous cherchez des photographes ? Nan mais je veux pas être staff, je suis pas mal occupé ces derniers temps… Comment ? Si ça me tente de photographier des cosplayeuses ? Pfffff. Bon d’accord. »

Ce qu’on ferait pas pour aider des potes !

Or donc, ce weekend du 9-10 mars de l’an de grâce 2013, dans la sympathique bourgade d’Epinal ou plus exactement sa pittoresque zone industrielle, s’est tenue la première édition de Senyu, un « festiconv » sur la culture japonaise, et un peu coréenne aussi.

Au programme : des stands de fanzines, des salles de jeux en réseaux qui sentent pas bon très fort le gamerz, des artisans et des dessinateurs surdoués, du riz qui colle aux baguettes, des kartings Ikea, des youtuberz, un level mario grandeur nature, des défilés de gothiques lolitas, une arène pokemon, du DDR, singstar, guitar hero, du pixel qui tache, des orgas qui ont mal aux pieds, du cosplay, un chanteur dont les airs vous feront respawner 20 ans en arrière, devant la télé cathodique de votre nounou, et un petit groupe : « Loic Show » qui gagne réellement à être connu.

Ah, le fillot m’envoie ses troupes d’élite pour me faire publier plus vite, alors place aux images.

Tout plein d’autres photos après ! Et encore plus sur Piiiiiiii Kaaaaaaaaaaa Saaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa (je crois que j’ai des séquelles)

https://picasaweb.google.com/landrycollet/Senyu20131600pxl02?authuser=0&authkey=Gv1sRgCNbQlpqLsPmmDQ&feat=directlink

Senyu2013-1600pxl

Remarque importante pour les petits nouveaux : Vous pouvez bien sûr utiliser les images de ce post. Mais comme je ne mets pas de watermark dessus (parce que çay moche) je demande juste à être cité comme auteur des photographies, et si vous êtes vraiment trop choupichous, à être prévenu. Merci de votre compréhension, je sais que je peux compter sur vous !

Quelques liens supplémentaires :

www.senyu.fr
https://www.facebook.com/TheLoicShow
http://www.sweet-loligoth.com/fr/

Publié dans Photographie | Marqué avec , , , , | 2 commentaires

La Demeure du Chaos

Au détour d’un voyage à Lyon, on m’a recommandé cet étrange musée contemporain, oeuvre de Thierry Ehrmann.

Installé au coeur du petit village de St Romain au Mont d’Or à 15 minutes de Lyon, il faut avouer, ça tâche. Au delà des conflits que sa présence en ce lieu a généré, on ne peut rester insensible : oeuvre d’art novatrice d’un visionnaire ou étron post apocalyptique d’un mégalo, chacun se fera son avis.

J’ai beau être ouvert à l’art contemporain, il m’arrive très souvent de ne pouvoir m’empêcher de laisser échapper un « mais qu’est ce que c’est que cette merde !? » quand j’y suis confronté. (Coucou château Pommery à Reims, je ne cite presque personne)

Ici il n’en est rien et les mots manquent pour qualifier ce travail époustouflant.

Il est vrai qu’à mon sens, sa place n’est pas dans un petit village et aurait plus d’impact dans une friche industrielle. On regrettera également que, même si le chaos est le maître mot de cette oeuvre, il n’en demeure pas moins que l’ouvrage se structure, s’organise avec le temps, comme le faisait remarquer la personne qui m’accompagnait (déambulation de moins en moins libre, certainement pour éviter les accidents…).

Ca n’empêche pas de se prendre une bonne grosse claque de maçon dans la tronche, d’en prendre plein les yeux et d’en sortir chamboulé, le cerveau bouillonnant.

Avant de condamner cette oeuvre, ce qui est semble-t-il le cas de beaucoup de monde : DÉPLACEZ-VOUS ! C’est gratuit, c’est souvent ouvert (enfin, faites pas comme nous renseignez-vous avant), et ça décoiffe.

Merci M. Ehrmann !

http://www.demeureduchaos.org/

Publié dans Non classé, Photographie | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire